Une marée humaine dans les rues de Tchamba pour dire « OUI » à la politique de Faure Gnassingbé

Une marée humaine dans les rues de Tchamba pour dire « OUI » à la politique de Faure Gnassingbé


Les vaillants militants et sympathisants du grand parti Union pour la République (UNIR) des préfectures de Tchaoudjo et de Tchamba ont fait une démonstration de force ce samedi 13 janvier 2018, dans les artères de la ville de Tchamba.

Répondant à l’appel du bureau national de leur parti, ces messieurs et dames acquis à la cause du distingué Militant Faure Gnassingbé ont investi les rues de Tchamba pour témoigner leur total soutien à sa politique de paix et de développement.

Partie de la gare routière de la localité en passant par la station Total et le Centre des Loisirs, la manifestation a chuté à l’école primaire publique Centrale.

Estimé à plus de dix milles (10.000) manifestants, ces militants du parti présidentiel UNIR ont scillonné la ville avec des pancartes sur lesquels on pouvait lire ‘’ le référendum est la seule voie de sortie de crise’’, ‘’Faure, homme de paix, de dialogue et de développement ’’, ‘’ Unir-Tchamba-Tchaoudjo dit oui au Référendum’’ et autres.

S’adressant à ces camarades militants, le Vice-Président UNIR en charge de la Région Centrale, le Militant Affoh Atcha Dédji, vice-président Unir-région Centrale les a remerciés pour leur engagement et leur soutien  au premier responsable du parti UNIR, Son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé.

« Le 13 janvier 2018 est une date historique pour notre grand parti Unir dans la région centrale. A travers cette forte mobilisation que nous avons constatée aujourd’hui, nous sommes convaincus une fois de plus, que les vaillantes populations de Tchamba et de Tchaoudjo adhèrent à la politique, de Faure Essozimna Gnassingbé, président national de notre grand parti,  Union Pour la République », a-t-il déclaré.

Le secrétaire préfectoral Unir-Tchamba, le militant Ousmane Katafara a, nom des militants UNIR de la région centrale,  ceux- interpelé le président de la République sur la nécessité de « siffler la fin de la récréation ».  Il a par ailleurs salué la sagesse et la sérénité avec lesquelles le président Faure Gnassingbé a pu faire « échec aux stratégies et plans machiavéliques des ennemis du progrès au Togo ».

«  Nous, militants de Unir, demeurons convaincus que seul un dialogue sans préalable ni condition fallacieuse constitue la voie du progrès et de sortie de crise. Nous invitons à cet effet, toutes les parties prenantes à œuvrer dans ce sens » a-t-il indiqué.

Il faut rappeler que ces manifestations se sont déroulées simultanément dans certaines localités de l’intérieur du pays notamment Tsévié, Atakpamé,  Notsé,  Soutouboua, Bassar, Kara et de Dapaong.

Commenter