El Hadj Yacoubou Affoh Atcha Dédji remet une distinction au parrain de la 22ème édition du Concours de Récitation du Saint Coran

El Hadj Yacoubou Affoh Atcha Dédji remet une distinction au parrain de la 22ème édition du Concours de Récitation du Saint Coran

El Hadj Yacoubou Affoh Atcha Dédji remettant la distinction au Gal Mohamed Titikpina

La phase finale de la 22ème édition du concours national de récitation du Saint Coran appartient désormais à l’histoire. Elle a connu son apothéose ce dimanche 03 juin 2018 au Palais des Congrès de Lomé, avec le sacre de ZATO Ousmane.

Cette année encore, l’Association des Elèves et Etudiants Musulmans au Togo (AEEMT) n’a pas dérogée à son traditionnel engagement. En effet, depuis 1997, elle organise le concours national de récitation du Saint Coran. Cette louable initiative a pour but de stimuler et d’encourager la jeunesse musulmane dans l’apprentissage et à la mémorisation du Livre Saint de l’Islam. Aussi, il permettra aux frères et sœurs en Islam d’accroître leur spiritualité.

Placée sous le signe : «Le Djihad, c’est l’effort accompli dans la voie d’Allah», cette 22ème édition a été d’une part possible grâce au parrainage de El-Hadj Général Mohamed Atcha Titikpina. Ce thème a été hautement salué par ce dernier surtout à l’heure où nous assistons à une interprétation erronée du mot «Djihad». Occasion pour le parrain d’expliciter à l’assemblée le sens réel de ce mot tout en se gardant de l’assimiler à tort à la notion de guerre, de terrorisme ou de violence, car avant tout l’Islam est une religion de paix qui bannit les actes barbares précités. Le «Djihad» se résumerait plutôt aux piliers de l’Islam, bref à tout effort dans l’adoration du Seigneur.

Ils étaient au total 21 candidats à prendre part à cette phase finale de récitation du Saint Coran. Ainsi, la finale a été âprement disputée, car il s’agissait d’une bataille entre rien que les plus forts. Mais, comme il y a toujours eu un excellent parmi les tous les meilleurs, Ousmane Zato de la section Golfe Ouest, étudiant à l’Université islamique Abdou Salam, est le plus heureux de l’édition 20018. Il empoche une somme de 1.000.000 de FCFA et représentera le Togo à Doubaï en octobre pour une conférence.

Loge officielle

A l’occasion, El Hadj Yacoubou Affoh Atcha Dédji qui été le parrain de la précédente édition, a remis une distinction honorifique au parrain de cette 22ème édition El-Hadj Mohamed Atcha Titikpina. Selon El Hadj Affoh Atcha Dédji ce tableau d’honneur  vient couronner l’indéfectible dévouement  de son ainé pour la cause religieuse.

Commenter