Hadj 2018 : L’association JEDI renforce les capacités les pèlerins

Hadj 2018 : L’association JEDI renforce les capacités les pèlerins


L’accomplissement parfait du 5ème pilier de l’Islam qu’est le pèlerinage à la Mecque commence par la maitrise de ses rites et obligations. Pour répondre à ce besoin, l’Association Jeunesse pour l’Epanouissement et le Développement Intégral (JEDI)  a organisé sous le parrainage du Directeur Général du Groupe TogoCom, El Hadj Yacoubou Affoh Atcha-Dédji, une séance de formation et de sensibilisations des candidats au Hadj et autres musulmans, le 2 août dernier, à la maison du Hadj sur les rites et les bonnes pratiques à observer en terre sainte de l’Islam, la Mecque.

Nombreux sont ces fidèles musulmans qui quittent chaque année le territoire togolais pour effectuer le Hadj à la Mecque. Cette année encore, ils sont plus de 2 000 togolais à accomplir le 5 pilier de l’Islam.  Pour permettre à ces candidats et candidates au Hadj d’accomplir leur pèlerinage dans de très bonnes conditions, l’association JEDI a regroupé très tôt le matin, les futurs pèlerins pour leur donner des informations sur les rites et éléments fondamentaux qui concourent à la réussite du pèlerinage.    

Cette formation annuelle s’est déroulée en présence des dignitaires religieux, dont El Hadj Yacoubou Affoh Atcha-Dédji, parrain de cette 6ème édition.

A en croire le président du Comité d’Organisation, El Hadj Moitapari Kouko, cette séance d’échanges et de sensibilisation avec les pèlerins est un moyen pour eux, de mettre ces derniers au courant de ce qui les attends dans l’accomplissement du Hadj et de les amener également à maîtriser ses rites et obligations.

Il a également annoncé que ces séances de rencontres avec les pèlerins visent à accompagner les responsables des agences de voyages dans la formation des pelerins

Du Tawfiq qui consiste à faire des tours de la Kaa’ba, la marche entre les monts Arfat et Marouwa en passant par la nuit à Musirifat, le jet de pierre et le voyage à Médine, les futurs pèlerins ont été suffisamment informés par les oulémas commis pour la circonstance.

Dans son mot de bienvenue, le gestionnaire de la maison du Hadj, le Gal. Mohamed Atcha  Titikpina, a exprimé sa reconnaissance au chef de l’Etat pour avoir permis, grâce à son appui, la construction de cette structure. Raison pour laquelle, il a exhorté la communauté musulmane à prier Allah pour qu’il lui accorde la santé et la grâce divine dans ses actions de développement social et culturel du Togo. Aussi, a-t-il appelé l’ensemble des musulmans à cultiver des valeurs de paix, très chères à l’Islam et à implorer Allah le tout miséricordieux à accompagner les pèlerins dans leur voyage.

Le Directeur Général du Groupe  TogoCom, Parrain de cette 6ème édition, El Hadj Yacoubou Affoh Atcha-Dédji, a salué la politique de paix du Chef de l’Etat Son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé, grâce à qui le Togo a pu abriter seulement en deux jours de grandes rencontres sous régionale. Il a aussi invité les pèlerins à prier pour une paix sociale durable au Togo.

« Le 5ème pilier de l’islam se prépare et il est demandé à chaque candidat de maîtriser des réalités du terrain, c’est une quête qui demande une préparation montueuse et une compréhension profonde des rites qui la composent. Il faut que les futurs pèlerins suivent des cours pour acquérir des connaissances solides », a-t-il indiqué.

Cette séance de formation a été également marquée par la remise de guides de pèlerins édités par  les premiers responsables de l’Association JEDI pour alléger la tâche aux futurs pèlerins.

M. Atcha Dédji a précisé que, grâce à cette paix, le Togo inspire confiance à plus dans la sous-région et l’une des preuves est la tenue, en deux jours, de trois sommets de haut niveau à Lomé. Le parrain du Hadj-Togo a relevé que cette initiative de formation vient inculquer aux futurs pèlerins les principes de bonne conduite et le respect de la volonté du prophète Mahomet.


Le vice-président de l’Union des Musulmans du Togo (UMT), Chargé des Affaires Islamiques, El Hadj Sani Karim a rappelé que le pèlerinage à la Mecque est le dernier pilier de l’islam et il est important pour tout fidèle musulman de l’effectuer. Il a également exhorté les pèlerins à respecter les consignes qui seront données par les encadreurs afin d’éviter tout désagrément.

Le président de l’Ensemble des Agences de Voyage du Togo pour le Hadj (ENAVOTH), El Hadj Abodji a quant à lui renouveler toute sa gratitude et reconnaissance aux premiers responsables de l’association JEDI pour leur implication sans faille dans l’accomplissement du Hadj depuis 2012. L’occasion lui a permis par ailleurs d’exhorter les futurs pèlerins à se départir des produits prohibés comme la Cola, les tubercules d’igname, la drogue et aussi à avoir des comportements d’une exemplarité exceptionnelle pendant le pelerinage.

Pour rappel, l’accomplissement du pèlerinage à la Mecque est le 5ème pilier de l’Islam. Au-delà d’être une recommandation divine, le Hadj est un voyage hautement méritoire et spirituel que tout musulman qui a les ressources financières et capacités physiques doit effectuer une fois dans sa vie.

Nazif AFFO

Commenter