Législatives 2018 : Pour des élections apaisées, la communauté Tidjanya a imploré la grâce divine sur le Togo

Législatives 2018 : Pour des élections apaisées, la communauté Tidjanya a imploré la grâce divine sur le Togo


La tenue des élections législatives à la date histoire du 20 décembre 2018 comme l’a souhaité la conférence des Chefs d’Etats et de gouvernement de la Communauté Econimique des Chefs d’Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’approche à grand pas. A quelques semaines de cette joute électorale, les Tidjanya du Togo ont imploré ce  vendredi 30 novembre 2018, à la mosquée Al Hamd (Quartier Forever), la grâce infinie d’Allah pour le déroulement normal de cette élection tant attendue.

Placée sous le haut parrainage de Cheikh Salissou Chabana, cette grande prière d’ intercession, de Louanges et d’Adorations a connu la participation des milliers de fidèles d’Allah au rang desquels  figuraient El Hadj Bouraîma Inoussa, président de l’Union Musulmane du Togo (UMT), le ministre en charge de la Sécurité, le Général Arouna Damehame Yark et le Directeur Général du Groupe TogoCom, El Hadj Yacoubou Affoh Atcha-Dédji.

Marquée essentiellement par des zikires et la récitation des 114 versets du Saint Coran, cette prière a permis aux participants à cette prière musulmane de prier pour la sérénité, la tranquillité et la paix au Togo.

A encore le vice-président du grand parti Union pour la République (UNIR), chargé de la Région Centrale, cette prière à un seul et unique objectif : Prier pour le déroulement normal et apaisé de la campagne et du vote.

L’occasion a permis au président de l’UMT, El Hadj Inoussa de prier pour les filles et filles du Togo et particulièrement sur le Chef du l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé et ses collaborateurs.

Et à El Hadj Sanni Karim, Imam de Mosquée de l’Université de Lomé, d’appeler les acteurs politiques notamment les protagonistes de la crise sociopolitique togolaise à la retenue.

« Nous avons entre autres demandé à Allah d’apaiser les cœurs et de faire surtout en sorte que les protagonistes politiques puissent s’accorder sur l’essentiel pour le bien de notre pays le Togo. Nous avons également demandé à Allah qui est le détenteur de la paix, de faire du Togo, une nation paisible », a –t-il dit.

Commenter