Nazif Affo, Conseiller en Communication

13 janvier 2018 -13 janvier 2019, il y a un an jour pour que les militants et sympathisants du grand parti Union pour la République (UNIR) des préfectures de Tchaoudjo et de Tchamba ont pris d’assaut les rues de Tchamba pour réaffirmer leur total soutien au président de la République, Son Excellence Faure Gnassingbé, à l’ensemble des institutions de la République Togolaise et aux valeurs citoyennes qui fondent toute démocratie.

Ils étaient plus de 10.000 militants acquis à la cause du parti présidentiel Unir à investir les artères de ladite localité avec des pancartes sur lesquelles on pouvait aisément lire «Tout Tchamba dit Oui au Président Faure Gnassingbé», « Faure, homme de paix, de dialogue et de développement », « Unir Tchamba-Tchaoudjo dit oui au Référendum »…

Démarrée ce jour à la gare routière, en passant par la station Total et le Centre Culturel de Tchamba, la manifestation avait chuté à l’Ecole Primaire Publique Centrale de la localité. Cette gigantesque marche des militants Unir de Tchaoudjo et de Tchamba leur avait permis d’interpeller le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé sur la nécessité de siffler « la fin de la récréation » et de  saluer sa sagesse et sa sérénité avec lesquelles il a pu faire « échec aux stratégies et plans machiavéliques des ennemis du progrès au Togo ».

Et au militant Affoh Atcha Dédji, Vice-Président UNIR en charge de la Région Centrale, de remercier les manifestants pour leur engagement derrière les idéaux que prône le Chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé.

« Le 13 janvier 2018 est une date historique pour notre grand parti Unir dans la région Centrale. A travers cette forte mobilisation que nous avons constatée aujourd’hui, nous sommes convaincus une fois de plus que les vaillantes populations de Tchamba et de Tchaoudjo adhèrent à la politique de SEM. Faure Essozimna Gnassingbé, président national de notre grand parti,  Union pour la République », déclarait-il.

Cette marche de soutien du 13 janvier 2018 qui s’était déroulée simultanément dans (8) huit villes de l’intérieur du pays à savoir Tsévié, Atakpamé,  Notsé,  Soutouboua, Tchamba, Bassar, Kara et Dapaong) était une initiative du Bureau Exécutif du parti Union pour la République.

Il y a lieu de rappeler que cette sortie massive des militants du parti présidentiel dans les rues du Togo après celle du 20 septembre 2017, faisait suite à des agitations sociopolitiques auxquelles le Togo était confronté.

Un an après cette marche citoyenne, il convient de dire que les esprits sournois qui voulaient utiliser les méthodes machiavéliques et fallacieuses (Transition, Démission du Chef de l’Etat) pour parvenir au pouvoir ont lamentablement échoué.