Elu député dans la circonscription électorale de Tchamba lors des législatives du 20 décembre dernier, le militant Atcha Dédji Affoh, vice-président pour la Région centrale du parti présidentiel, Union pour la République, a dans un communiqué en date du 15 janvier, remercié les militants et sympathisants qui ont accordé leur voix aux candidats présentés par le parti dans les quatre (4) circonscriptions de la Région, notamment Sotouboua, Blitta, Tchamba et Tchaoudjo

« La Cour Constitutionnelle a proclamé les résultats définitifs des élections législatives du 20 décembre 2018 qui ont consacré une large victoire de notre parti UNIR. Les nouveaux députés se sont réunis le 08 janvier dernier pour le début de la nouvelle législature », écrit M. Affoh qui poursuit, « Je voudrais à cette occasion et avant tout au nom du Président du parti rendre gloire à Dieu pour sa présence effective durant toute cette période électorale dont la mobilisation témoigne de la maturité politique du peuple Togolais et de la vitalité de notre démocratie ».

En ma qualité de vice-président souligne la note, « je tiens à remercier tous les militants et sympathisants de toute la région Centrale qui ont porté leur Choix sur notre grand parti ».

 « C’est à vous donc chers militants et sympathisants, hommes et femmes de tous âges que le Parti doit cette belle victoire recevez toute notre gratitude », affirme le vice-président UNIR Région Centrale.

Il a aussi remercié et félicité les députés sortant dont le soutien durant tout le processus « a été inestimable ».

« Aux députés élus aux responsables locaux de toutes les circonscriptions électorales de la Région centrale, je voudrais dire mes sincères remerciements pour le temps précieux et les efforts sans cesse déployés pendant la campagne la détermination et la mobilisation exceptionnelle de tous ont permis de mener une campagne électorale intense et éclatante », conclut le communiqué.

Pour rappel, le parti présidentiel a remporté lors de ces élections législatives 59 sièges sur les 91 que compte l’Assemblée.

Dans la région centrale, le parti présidentiel a raflé les 12 sièges en jeu.