Guéri de la Covid-19, Affoh Atcha-Dédji témoigne et appelle à une prise de conscience

Guéri de la Covid-19, Affoh Atcha-Dédji témoigne et appelle à une prise de conscience

Infecté par le coronavirus mi-août dernier, le Ministre des Enseignements primaire et secondaire, et Vice-président du parti Union pour la République (UNIR), chargé de la Région centrale a été déclaré guéri après une prise en charge au Centre Hospitalier Régional Lomé-Commune.

Présent hier à la conférence de presse hebdomadaire organisée et animée par la Coordination nationale de la gestion de la riposte contre la Covid-19, le Ministre Atcha-Dédji, visiblement en pleine forme revient sur les circonstances de sa contamination et comment est-ce qu’il s’en est sorti.

« Je vous confirme que j’ai été effectivement atteint par le Coronavirus », a-t-il déclaré substantiellement.

Décrivant les symptômes qui l’ont alerté, Atcha-Dédji, affirme avoir eu au début, « des vertiges de courte durée, la fraicheur, et de sérieux maux de ventre accompagné de crises de diarrhée aiguë ».

N’ayant pas été testé au début de la manifestation des symptômes, le Ministre a dans la foulée, contaminé sa femme, sa fille, son petit-fils de huit mois, son escorte, et la nièce de son épouse. Tous sont aujourd’hui en parfaite santé.

« Ça n’arrive pas qu’aux autres. Aujourd’hui, je ne peux pas savoir comment j’ai contracté le virus ; mais tout ce que je peux dire c’est que le virus est bel et bien là », a-t-il souligné.

A travers ce poignant témoignage, le ministre donne un coup de pouce à la sensibilisation, et prouve aux incrédules que le coronavirus est une réalité dans un contexte de relâchement des populations en ce qui concerne le respect des gestes barrières édictées par le Gouvernement.

Il a aussi rendu un vibrant hommage au Gouvernement avec à sa tête, le Chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé pour son implication dans la lutte contre cette crise sanitaire, et aux personnels soignants pour leur dévouement, avant d’exhorter la population à respecter scrupuleusement les mesures barrières (distanciation physique, lavage régulier des mains avec du savon et de l’eau propre ou avec du gel hydroalcoolique, entre autres) pour mieux se protéger de ce fichu virus.

Commenter